Actualités

Bienvenue chez Viexidom

Viexidom accueille depuis le 1er septembre Sylvain CHERRE en tant que directeur adjoint et Emmanuelle BEAUMONT au poste de responsable de l’offre de service et des territoires. Ils rejoignent l’équipe de direction animée par Stéphane LECLERC, directeur pour accompagner le développement de nos projets. Nous leur souhaitons la bienvenue !

Pouvez-vous nous présenter votre parcours en quelques mots ?

Portrait de Sylvain Cherré directeur adjoint Viexidom

Sylvain Cherré. « Après un parcours de formation varié (d’un BEP Vente à un Master en gérontologie), j’ai débuté en tant que chargé de mission de l’UNA49 (Union nationale de l’Aide et des Soins à Domicile) pour structurer l’association au niveau départemental. Après des missions de conseil et de formation dans un cabinet parisien, j’ai travaillé pour la médicalisation d’un établissement pour personnes âgées en Vendée. Ensuite, j’ai été chargé de mettre en œuvre la certification qualité du service de soutien à domicile du CCAS d’Angers avant d’en prendre la responsabilité. J’ai par la suite dirigé les deux EHPAD du CCAS d’Angers avec notamment un travail de sécurisation des accompagnements et de réorganisation. »

Portrait Emmanuelle Beaumont Responsable de l'offre de service et des territoires Viexidom

Emmanuelle Beaumont. « Après une formation en management des entreprises de l’économie sociale, j’ai assuré plusieurs responsabilités au sein d’un réseau d’associations sur le Maine-et-Loire et au CCAS de la ville d’Angers au titre du maintien à domicile. Au cours de ces 20 années, en lien avec les orientations stratégiques, j’ai managé de nombreux projets de développement et de diversification d’activités toujours dans l’optique de proposer une palette de services et d’assurer un accompagnement global : de la naissance à la fin de vie en passant par le soutien à la parentalité. En proximité des équipes, j’ai également soutenu de nombreux objectifs, à géométrie variable (apports dans la structuration d’un service, optimisation des interventions, coordination partenariale…) avec une attention constante au respect du maintien à domicile.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussés à postuler chez Viexidom ?

Emmanuelle Beaumont. « S’ajuster en permanence aux besoins des personnes, à son environnement… C’est le quotidien du domicile. Et c’est ce qui me passionne : sa force d’adaptation. Associée aux ambitions et aux valeurs de Viexidom, je ne pouvais qu’avoir envie d’intégrer l’équipe. Si j’ajoute la richesse des compétences variées et complémentaires des équipes, on combine tous les ingrédients qui m’ont poussée à vous rejoindre. »

Sylvain Cherré. « Dans une carrière, on a peu d’occasion de contribuer à créer de belles histoires, pour reprendre le slogan des offres d’emploi de Viexidom. Le projet proposé, la complémentarité des offres d’accompagnement, les expertises multiples dont dispose Viexidom représentent un potentiel assez singulier dans le secteur du domicile. Cela ouvre de nombreuses perspectives pour encore mieux accompagner à domicile les personnes qui en ont besoin, aujourd’hui et demain. Enfin, même si Viexidom est une jeune association, les professionnels sont reconnus sur le territoire. C’est stimulant de pouvoir travailler avec eux dans un cadre associatif qui nous laisse beaucoup de souplesse et d’opportunités. »

Pouvez-vous nous présenter votre fonction en quelques mots ?

Emmanuelle Beaumont. « En tant que responsable de l’offre de service et des territoires, je soutiens le développement et la mise en œuvre du projet d’entreprise associative à travers plusieurs missions dont les principales portent sur la coordination de l’offre, l’efficience et la qualité du parcours des usagers. Je réalise ces missions en transversalité avec l’ensemble des collaborateurs, acteurs des activités et avec l’équipe de direction. »

Sylvain Cherré. « Comme chaque membre de l’équipe de direction, je suis chargé de mettre en œuvre le projet associatif de manière très opérationnelle. Ce qui m’intéresse, c’est comment une idée ou un souhait se transforme en action concrète pour les personnes accompagnées, leurs aidants et aussi pour les professionnels. Dans le périmètre des missions qui me sont confiées, j’ai plus particulièrement en charge la démarche qualité, les chantiers d’organisation et les accompagnements qui en découlent, mais aussi le pilotage des activités et des territoires. Sur ce dernier point, je travaille en étroite collaboration avec Emmanuelle. »

Qu’attendez-vous de cette nouvelle aventure professionnelle ?

Sylvain Cherré. « Prendre du plaisir ! Cela passe nécessairement par le travail en équipe, la co-construction, la confrontation des idées et leur déploiement au service des personnes accompagnées et du collectif de travail. J’attends de pouvoir travailler collectivement afin d’avoir la satisfaction que nos actions permettent des accompagnements de qualité ainsi que la reconnaissance des professionnels. Et puis, une nouvelle aventure est toujours en lien avec les rencontres : personnes aidées, aidants, bénévoles, collègues… autant d’occasion de continuer à apprendre et à progresser. »

Emmanuelle Beaumont. « Mes attentes portent à la fois sur l’envie de donner et le souhait de recevoir. Donner de mes compétences, de mon savoir-faire et de ma volonté de fédérer. Recevoir en faisant appel aux compétences de chacun, aux idées et propositions des uns et des autres ; pour satisfaire ma curiosité naturelle, mais surtout pour construire et avancer ensemble. »

Après une quinzaine de jours passés au sein de Viexidom, quelles sont vos premières impressions ?

Emmanuelle Beaumont. « Ma première impression est que je suis au bon endroit. L’équipe est en action, en mouvement. L’histoire est présente puisque c’est elle qui a donné vie à Viexidom. On ne peut pas ignorer que parfois l’histoire, même si elle nous inspire, peut aussi nous fragiliser personnellement. Néanmoins, si nous reprenons le contexte de la crise sanitaire que nous traversons, la tension sur les emplois…, il n’est pas si étonnant que parfois nous ayons des moments de doute, de stress. J’ai constaté des relations sociales fortes au sein de Viexidom et l’attachement au sens. Je suis convaincue que c’est ce collectif nous permettra de grandir ensemble. »

Sylvain Cherré. « D’abord, j’ai été très bien accueilli. Et c’est toujours révélateur ! Ensuite, les professionnels que j’ai rencontrés sont très investis dans leurs missions. Il y a un potentiel assez important pour continuer à écrire l’histoire de Viexidom. Bien sûr, il y a le contexte du secteur et des périodes parfois difficiles, mais si on compare avec d’autres structures, je constate que Viexidom a vraiment tous les atouts pour continuer à se structurer, à progresser, à grandir et à se développer au service des personnes qui en ont besoin. »